Quels sont les coûts supplémentaires?

Frais à payer lors de l’achat d’une propriété à Tenerife:

Il y a la taxe de transmission, pour une maison dont vous n’êtes PAS le PREMIER propriétaire,
cette taxe est de 6,5% sur le prix d’achat de la maison.
Pour une propriété dont vous serez le PREMIER propriétaire (nouvelle construction) vous payerez  7% de l’IGIC + 1% pour les actes juridiques.

Il faudra également ajouter les frais des travaux administratifs qui doivent être effectués après la signature chez le notaire;
comme la facture du notaire, les frais pour l’inscription au registre, les frais de raccordement pour l’eau, l’électricité, la collecte des ordures ménagères et le cadastre à votre nom.
Si vous achetez dans un complexe, il faudra également changer la propriété chez la communauté des propriétaires à votre nom.

Nous nous assurerons que tout ce travail administratif soit complet et irréprochable.

Une fois que vous êtes propriétaire d’une propriété à Tenerife, il faudra payer les frais suivants:

Il y a les coûts fixes (mensuels / annuels) qui devront être payés en tant que propriétaire d’un bien:
Ce sont les coûts de l’eau et de l’électricité, l’IBI (taxe foncier) et il faudra également payer pour la collecte des ordures.
Si vous achetez une propriété dans un complexe, vous paierez également les frais de la Communauté.
Et bien sûr il y a aussi une assurance d´habitation.

Tous les propriétaires non-résidents en Espagne qui achètent une propriété à Tenerife doivent également payer;
l’impôt sur le revenu des « non-résidents », ceci une fois par an sur les propriétés non louées.
Pour cette taxe «non-résident», nous pouvons vous procurer l´information chaque année.

Frais à payer lors de la vente d’une propriété à Tenerife

Si vous vendez votre propriété à Tenerife, en tant que NON-RESIDENT, il y aura 3% du prix de vente total qui sera retenu chez le notaire.
Ceci est en réalité le paiement des impôts sur le revenu des particuliers, qui est de 19% sur les bénéfices.
(Soit 19% sur la différence entre le prix d’achat et le prix de vente).
Si ces 3% ne suffisent pas pour payer l’impôt de 19% sur le bénéfice, alors légalement vous devrez payer ce qui manque.
Si ces 3% du prix de vente sont supérieurs à 19% du bénéfice obtenu, on peut réclamer ce qui a été retenu de trop.

La plus-value doit également être payée: cette taxe ne peut être demandée et calculée qu’une fois qu’il y a une date de vente.
Celle-ci est calculé en fonction de la superficie, du m2 et de la durée de possession de la maison.

Naturellement, il y a aussi la commission de l’agent immobilier, qui a été convenue avec vous à l’avance et incluse dans le prix de vente.
La maison doit avoir un certificat d’efficacité énergétique et les frais d’expédition sont également à la charge du vendeur.

Les frais d’annulation d’un prêt hypothécaire si la maison en possédait seront à la charge du vendeur.

Si vous avez encore des questions; n´hésitez pas à nous contacter!

ImmoSaraTenerife